Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 18:03

AeroMobil a dévoilé mercredi son troisième prototype de voiture volante au Pioneers festival, en Autriche.

Capable d'atteindre une vitesse de 160 km sur la route, et de 200 km/h dans les airs, l'AeroMobile 3.0 n'est pas encore commercialisée, mais elle est destinée au grand public.

Le bolide fonctionne à l'essence régulière, et peut se stationner dans un espace destiné aux voitures dites « normales ». Deux personnes peuvent y prendre place.

L'appareil a été conçu dans l'optique d'ouvrir la voie aux « vrais voyages de porte-à-porte », clame l'entreprise slovaque. L'idée est de partir d'un lieu en voiture, et de pouvoir ensuite déployer les ailes pour s'envoler à partir de « n'importe quel aéroport dans le monde ».

Environ 200 mètres sont nécessaires pour le décollage, et seulement 50 mètres pour l'atterrissage. L'entreprise spécifie que le véhicule peut se poser sur une surface gazonnée ou une surface pavée.

 

 

De nouvelles possibilités qui soulèvent des questions

Si AéroMobil affirme que le véhicule est près d'une commercialisation, il doit toujours franchir l'étape de la certification. Cette étape serait en cours en Slovaquie, mais elle pourrait poser problème dans certains pays.

En effet, l'arrivée de tels véhicules dans l'espace aérien soulève certaines questions. D'où ces voitures volantes pourront-elles décoller? Comment gérer ce nouveau trafic aérien? Quel genre de permis sera nécessaire?

Aux États-Unis, l'entreprise Terrafugia est pionnière dans le domaine des voitures volantes avec son modèle Transition. L'appareil conçu par des diplômés du Massachusetts Institute of Technology (MIT) pourrait être mis en marché en 2016, mais l'entreprise a dû se soumettre aux normes américaines.

En 2010, les autorités aériennes américaines ont donné l'autorisation à Terrafugia de dépasser de 50 kg le poids maximal autorisé pour classer l'appareil en tant qu'avion de sport léger. Ce poids additionnel était nécessaire pour que de l'équipement nécessaire à l'homologation routière de l'appareil, comme des coussins gonflables, y soit intégré.

Pour voler avec la Transition, il sera d'ailleurs nécessaire d'avoir un permis de pilote, et de décoller à partir d'un aérodrome certifié.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 16:13

 

Cher confrère bonjour.

En tant que membre du CA de l'APSV (Association des Professionnels de Santé Vélivoles, http://apsv.perso.sfr.fr/Site_3/Bienvenue.html), je suis chargé du programme et donc de trouver des conférenciers pour le congrès 2014 qui aura lieu semaine 22 à Saint Auban au CNVV (Centre National de Vol à Voile, www.cnvv.net) dans les Alpes de Haute Provence.

Parmi les membres de l'AéroDental Club, connaitriez-vous des confrères intéressés et/ou disponibles pour nous présenter en 1 heure un sujet médical, dentaire ou aéronautique ?

Sachez que :

- le public vélivole est composé de médecins généralistes et spécialistes, de dentistes, de pharmaciens, français, belges et suisses.

- le conférencier n'est pas payé mais défrayé : repas, hôtel, frais de transport et..... un vol en planeur !!!!

Dans l'attente de vous lire, recevez cher confrère, l'expression de mes cordiales salutations.

-- Dr Paul LAZARO, Chirurgien-dentiste
Expert près la cour d'appel de Pau
 15, rue Tourasse 64500 Saint Jean de Luz, France.
Tél. Bur : +33 5.59.51.00.67
Fax Bur : +33 5.59.51.24.94
Mobile : + 33 6.07.30.22.88
___

Paul LAZARO, 
membre du CA de l'APSV

 
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 08:46

Association des Professionnels de Santé Vélivoles

A P S V

   

   

   

   

   

   

   

http://apsv.perso.sfr.fr

Le 26 ème Congrès de l’APSV

se tiendra au CNVV à Saint Auban-sur-Durance du 27 mai au 1er juin 2013 Il est ouvert aux médecins, pharmaciens, dentistes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, infirmiers......etc... En activité, étudiants ou retraités. Conférences en matinée, vols l’après-midi.

Docteur

  Philippe

  CLAUDOT

  

  

  

   1,

  Chemin

  de

  la

  Pierre-­‐Belle

  

  

  

  87250

  

  

  

  

  

  

  BESSINES

  sur

  GARTEMPE

   Chargé

  des

  inscriptions

   

   mail

  

  

  

  

  

  claudot.philippe@9online.fr

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  tel

  

  05

  55

  76

  19

  65

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 18:38

 

Une Info Gommy News notre reporter et Ambassadeur d'envergure internationale .

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 19:17

 

Solar Impulse - Supporters Impulse

SOLAR IMPULSE – SUPPORTERS PROGRAM – JUNE 4, 2012


Dear Supporters,

A good weather forecast has been confirmed for the 2nd leg of the 2012 Crossing Frontiers Flight, tomorrow 5 of June. The Solar Impulse HB-SIA will be attempting to rally Madrid (Spain) to Rabat (Morocco). 

For his first mission flight, Bertrand Piccard will take the commands of the Prototype with atake-offforeseen around05:30AM (UTC+2)from Madrid-Barajas airport (Spain).

The entirely solar-powered aircraft will fly over the city of Toledo in the direction of the Sea ascending to an altitude of 3’600 meters. At the level of Seville (Spain), the aircraft will increase its ascent to 8’500 meters where it will fly over the Gibraltar Strait and over the Mediterranean Sea proceeding to coast of Morocco.

Solar Impulse is expected tolandin Rabat-Salé airport just in time for a late serving of a delicious couscous dish, sometime from11:00PM, (UTC+1) 5 June, avoiding the peak of international air traffic.

Official events for youth and adult audiences, seminars and conferences organized by MASEN will take place throughout the week in Rabat. All information will be displayed on our website throughout the week.

Although the flight has been confirmed, the Flight Director may still decide to postpone it or alter the route up until a short time before takeoff. Keep up to date with the latest news onwww.solarimpulse.com.

TRACK THE FLIGHTS LIVE ON OUR NEW WEBSITE!
During the 2012 Mission flight campaign, each flight can be tracked live onwww.solarimpulse.comand via the Smartphone app “Solar Impulse Inventing the Future”, available free onAppstoreandGoogle Play. We recommend you to be connected to a wireless access because of the high data transfer from the live video.

The airplane’s position, altitude and speed will be shown live. Cameras will be fitted inside the cockpit and “Mission Control Center”, allowing you to experience the adventure live.

Follow this time via TwitterBertrandfrom the cockpit andAndréfrom Madrid and Rabat.

We are particularly pleased to have you on board today for this new Mission.

___________________________________


Chers Supporters,

Des prévisions météorologiques favorables ont été confirmées pour la deuxième partie du vol Crossing Frontiers 2012 qui aura lieu demain, le 5 juin. L’avion Solar Impulse HB-SIA tentera de rallier Rabat (Maroc) depuis Madrid (Espagne).

Bertrand Piccard prendra les commandes du prototype pour son premier vol mission:décollageprévu aux alentours de05:30 du matin (UTC+2)de l’aéroport de Madrid-Barajas (Espagne).

L’appareil fonctionnant uniquement à l’énergie solaire survolera la ville de Toledo en direction de la mer, s’élevant à une altitude de 3’600 mètres. Au niveau de Seville (Espagne), il prendra encore de l’altitude pour atteindre 8’500 mètres, d’où il franchira le détroit de Gibraltar et la Méditerranée pour rejoindre la côte marocaine.

Solar Impulse doitatterrirà l’aéroport de Rabat-Salé juste à temps pour un délicieux couscousle 5 juin, à partir de 23:00 (UTC+1), évitant le pic du trafic aérien international.

Des manifestations officielles destinées à des publics d’enfants et d’adultes ainsi que des séminaires et des conférences organisées par l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (AMES) se tiendront à Rabat tout au long de la semaine. Vous trouverez toutes les informations sur notre site tout au long de la semaine.

Bien que le vol ait été confirmé, le directeur de vol peut encore décider de le repousser ou de modifier son itinéraire jusqu’à quelques heures avant le décollage. Tenez-vous informés des dernières nouvelles surwww.solarimpulse.com.

SUIVEZ LES VOLS EN DIRECT SUR NOTRE NOUVEAU SITE WEB !
Pendant la campagne du vol de la mission 2012, vous pouvez suivre chaque vol en direct surwww.solarimpulse.comou via l'application smartphone « Solar Impulse Inventing the Future », disponible gratuitement surl'Appstoreet surGoogle Play. Nous vous recommandons de vous connecter à un accès sans fil en raison de l’important volume de données transférées depuis la vidéo en direct.

La position, l’altitude et la vitesse de l’avion seront transmises en direct et des caméras installées dans le cockpit et au « Mission Control Center » vous permettront de vivre l’aventure en direct.

Suivez également sur TwitterBertrand, depuis le cockpit, etAndrédepuis Madrid et Rabat.

Nous sommes particulièrement heureux de vous avoir à bord aujourd’hui pour cette nouvelle mission.

___________________________________


Liebe Supporters,

Die Wettervorhersage für den morgigen 5. Juni ist günstig, um die zweite Etappe des Interkontinentalfluges 2012 in Angriff zu nehmen. Die Solar Impulse HB-SIA wird den Versuch starten, von Madrid (Spanien) nach Rabat (Marokko) zu fliegen.

Für seinen ersten Flugeinsatz wird Bertrand Piccard das Steuer des Prototyps übernehmen.Der Startvom Flughafen Madrid-Barajas (Spanien) ist für05:30 (UTC+2)geplant.

Das vollständig solargetriebene Flugzeug wird Toledo in Richtung Mittelmeer in einer Flughöhe von 3‘600 Metern überfliegen. Bei Sevilla (Spanien) wird das Flugzeug auf 8‘500 Meter steigen, um auf dieser Höhe die Straße von Gibraltar und das Mittelmeer zu überqueren und sich der marokkanischen Küste zu nähern.

Die Landungder Solar Impulse am Flughafen Rabat-Salé wird rechtzeitig für ein spätes, aber nicht weniger köstliches Couscous erwartet, und zwar am5. Juni nach 23:00 (UTC+1), um die Stoßzeiten des internationalen Flugverkehrs zu vermeiden.

Während der gesamten Woche finden in Rabat offizielle Veranstaltungen für Jung und Alt sowie Seminare und Konferenzen statt, die von MASEN organisiert werden. Alle Informationen sind im Laufe der Woche auf unserer Website erhältlich.

Trotz einer vorliegenden Flugbestätigung hat der Flugleiter immer noch die Möglichkeit, den Flug zu verschieben oder die Flugroute kurz vor dem Abflug zu ändern. Bleiben Sie auf dem Laufenden mit den neuesten Nachrichten aufwww.solarimpulse.com.

VERFOLGEN SIE DIE FLÜGE LIVE AUF UNSERER NEUEN WEBSITE! 
Während der Flugkampagne 2012 kann jeder Flug live aufwww.solarimpulse.comund mit der kostenlosen Smartphone-App „Solar Impulse Inventing the Future“ verfolgt werden (AppstoreundGoogle Play). Wir empfehlen Ihnen aufgrund des hohen Datenvolumens der Liveübertragung die Verwendung einer drahtlosen Internetverbindung.

Position, Flughöhe und Geschwindigkeit des Flugzeugs werden live angezeigt. Kameras im Cockpit und im „Mission Control Center“ erlauben es Ihnen, dieses Abenteuer live mitzuerleben.

Auf Twitter können SieBertrandaus dem Cockpit undAndréaus Madrid und Rabat folgen.

Wir freuen uns ganz besonders, Sie heute an Bord dieser neuen Mission begrüßen zu dürfen.



UNSUBSCRIBE SE DÉSABONNER ABBESTELLUNG
SEND TO A FRIEND ENVOYER À UN AMI EINEM FREUND WEITERLEITEN
Follow Solar Impulse onFacebookandTwitter




Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 22:22

français Big Frog ?

Sports Aériens

publié le lundi 19 septembre 2011
par Gil Roy

L’équipe Big Frog a vécu en direct le crash de l’avion de course P51 qui a causé 9 morts et une cinquantaine de blessés, vendredi 16 septembre 2011, sur le circuit de vitesse de Reno. Après le choc, l’heure est aux questions sur l’avenir de l’écurie française qui a fait forte impression avec son moteur diesel SMA, autour des pylônes de Reno.

Vendredi 16 septembre, vers 16h30, Franck Doyen, le patron de l’équipe Big Frog, était dans un hangar, sur l’aérodrome de Reno. L’équipe française devait courir le lendemain seulement. Le Nemesis à moteur SMA était prêt pour relever un nouveau défi. Une partie de l’équipe était dans les stands, en bordure de piste, l’autre était dans les tribunes, en train de suivre la manche de la discipline reine des Unlimited.

C’est allé très vite… comme toujours avec ses monstres de puissance. Le P51 Golloping Ghost de Jimmy Leeward est sorti par le haut du circuit. De toute évidence, le pilote venait de jeter l’éponge, suite à un problème mécanique. Au sommet de sa ressource, le Mustang est passé sur le dos avant de plonger vers le sol et de s’écraser violemment à proximité du public. « Du fond du hangar, je n’ai rien vu, mais j’ai entendu un bruit et quand je suis sorti, j’ai vu un mouvement de foule », raconte Franck Doyen. «  Il m’a fallu une heure et demie pour rassembler l’équipe. Certains ont vu l’avion leur tomber dessus. Ils ont reçu des projections d’essence. A cause de la chaleur, ils ont eu le sentiment d’avoir été brûlés ». Finalement, la vingtaine de français s’est retrouvée. Aucun blessé à déplorer dans l’équipe, mais certains étaient très choqués.

JPEG - 26.9 ko
Le NXT Big Frog à moteur diesel SMA a fait impression pour sa première participation aux courses de Reno
© Big Frog Team

Suite à cet accident dramatique qui a fait au total neuf morts et une cinquantaine de blessés, les organisateurs des National Air Races ont annulé le reste de la compétition. Big Frog qui avait remporté sa première victoire, mercredi 14 septembre, en fin de journée, devait à nouveau concourir, le samedi 17, à 11h00. « Après avoir gagné notre manche en « Bronze », nous avions été surclassés en « Silver ». Nous devions partir en avant-dernière position. Nous ne visions évidemment pas la victoire, mais nous avions déjà rempli notre contrat », explique le capitaine français, très affecté par le drame. « Nous avions deux jours pour retravailler l’avion et nous voulions réaliser une belle performance… »

« Notre objectif désormais est de revenir l’année prochaine, pour gagner en « Silver », et l’année suivante, en 2013, pour remporter une victoire en « Gold », mais nous ne savons pas trop ce qu’il va advenir des courses de Reno. Il y a de forte chance pour que les primes d’assurance grimpent si ça repart. Depuis deux jours, ici, on entend tout et son contraire ». Franck Doyen qui porte ce projet depuis six ans, n’entend pas renoncer pour autant, d’autant qu’il a fait la preuve que son objectif est réaliste. « La victoire a été un révélateur. Comme dans tous les sports mécaniques, elle a ressoudé l’équipe ».

JPEG - 37.9 ko
"Notre objectif désormais est de revenir l’année prochaine, pour gagner en « Silver » ", déclare Franck Doyen, le manager de l’équipe Big Frog
© Gil Roy / Aerobuzz.fr

Franck Doyen a reçu des félicitations de ses partenaires techniques, à commencer par le motoriste SMA, par Dassault Systems et par l’Armée de l’Air. « Beaucoup ne pensaient pas que la victoire était possible. Nous avons eu de bons retours  ». Mais après le drame de vendredi, le patron de l’équipe Big Frog s’interroge sur l’attitude que vont adopter ces mêmes partenaires après l’accident. Vont-ils continuer à le soutenir de la même manière, ou au contraire, vont-ils craindre d’associer leur image à un sport à risque ? Franck Doyen est lucide, mais il a déjà pris du recul par rapport aux événements. Tant que l’avenir des courses de Reno demeure en suspend, il est inutile d’échafauder des scénarios.

L’équipe Big Frog rentre en France mercredi. Franck, accompagné de deux mécaniciens et du pilote, reviendra chercher l’avion plus tard. Le retour de Reno se fera dans les soutes d’un cargo de la compagnie Air Transat. « Depuis un an, nous avons beaucoup travaillé pour mettre au point l’avion et cela fait un mois et demi que nous sommes partis de chez nous. L’équipe a besoin de souffler… »

Souhaitons que, malgré ce drame, l’aventure de Big Frog ne fait que commencer…

Gil Roy

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:58
À Angers, une dent humaine dans le steak haché !
Lien vers vidéo

+ "C'est impossible", selon Carrefour+ Deux femmes légèrement intoxiquées+ Et maintenant, quelles suites judiciaires ?+ La dent a été transmise au parquet d'Angers+ Le parquet ouvre une enquête sur la mystérieuse dent

« J’ai failli m’étouffer. Je l’ai recrachée. C’était une dent sur pivot, avec la racine »,raconte Nathalie avec un certain dégoût.

 

Encore une histoire difficile à avaler, direz-vous ? Toujours est-il que cette dame était en train de manger un steak haché chez des amis, lundi midi à Angers, quand elle est tombée sur un os. Pardon, sur une dent. Humaine. De deux centimètres, couronnée en métal, avec les racines.

 

Le steak, conditionné en barquette avec la mention « 100 % muscle », avait été acheté le même jour au Carrefour Grand Maine d’Angers. L’acheteur des barquettes de steaks, Romuald Brut, a prévu de faire appel à un huissier pour constater sa découverte, et envisage de porter plainte auprès de la Direction générale de la concurrence, la consommation et la répression des fraudes. Il se dit prêt à « faire passer des tests ADN à toute la famille » pour prouver que la dent ne leur appartient pas.

 

Aucune mesure prise en magasin

 

La direction de l’hypermarché a dilligenté une enquête en interne pour déterminer la provenance de la viande. « En fonction des éléments recueillis, nous serons en mesure d’agir », se contente de déclarer l'enseigne, dont le lot n'était plus commercialisé lundi soir.

 

Arnaud WAJDZIK.

 

 

La vidéo de la dent ci-dessous :

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:51

Les experts mènent l'enquête, avis de recherche, reconnaissez vous votre travail  ?

Claudine Dosset, 61 ans, a retiré avec dégoût de sa bouche une molaire plombée sur pivot qui ne lui appartenait pas.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:40
Dent dans la saucisse : « Impossible »

Le producteur de la chipolata s'est exprimé, hier. Il souhaite entrer en contact avec le couple de Guérandais qui a fait la découverte.

« Il nous paraît impossible de retrouver ce type de corps étranger dans nos produits. » La société Défial Normival, filiale du groupe Alliance, qui emploie plus de 250 salariés à Luneray (Seine-Maritime), en Haute-Normandie, se défend d'avoir pu laisser tomber une molaire dans la chipolata consommée par une habitante de Guérande, lundi midi (O.-F. d'hier).

 

L'usine a bien fabriqué cette barquette de vingt chipolatas sous la marque Émile Vanel (lot no 51010, produit en avril 2010). Claudine et Jean-Paul Dosset, 61 ans, ont acheté la barquette, qu'ils ont congelée. Mais la société estime« impossible » qu'une dent complète soit restée après fabrication.

Le service qualité et le directeur Cédric Loyer expliquent : « La viande est passée au travers d'un couteau et d'une grille de broyage pour obtenir des morceaux de viande d'une granulométrie de 13 mm. » Seconde étape,« cette viande passe ensuite dans un cutter. Pour obtenir une granulométrie finale de 4 mm. »

Après la mise en boyau, les saucisses sont conditionnées « puis traversent automatiquement un détecteur de métaux avant d'être expédiées ». Pour la direction, « il est impossible que cette dent n'ait aucune marque de cisaillement et qu'elle n'ait pas été perçue par nos détecteurs de métaux. »

Le fabricant souhaite « entrer en contact » avec la victime afin « d'avoir des renseignements complémentaires ». Les époux guérandais aussi ! Ils ont adressé une lettre recommandée à la société. En attendant, hier soir, ils demeuraient refroidis par leur trouvaille. « Ce midi, on a mangé du poisson... »

 

Michel ORIOT.


 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 19:26
Partager cet article
Repost0